incursion


incursion

incursion [ ɛ̃kyrsjɔ̃ ] n. f.
• 1352; lat. incursio « invasion », de currere « courir »
1Entrée, court séjour d'envahisseurs en pays ennemi. attaque, coup (de main), descente, invasion . Les incursions de pillards, de bandes nomades. raid, razzia.
Entrée brusque. Les « incursions de Séraphie qui [...] venait fourrager mes papiers » (Stendhal). irruption. Faire une incursion dans un lieu, chez qqn.
2Fig. Le fait de pénétrer momentanément dans un domaine qui n'est pas le sien, qui n'est pas habituel. Philosophe qui fait une incursion dans le domaine des sciences.

incursion nom féminin (latin incursio, -onis, attaque) Invasion d'un groupe armé très mobile en territoire ennemi ou étranger, généralement rapide et de courte durée ; coup de main, raid : Les incursions des Normands en Gaule. Entrée, arrivée inattendue et qu'on désapprouve de personnes dans un lieu : Des incursions de braconniers. Fait de s'intéresser à un domaine que l'on connaît mal ou à ce qui est le domaine réservé de quelqu'un : Écrivain qui fait des incursions dans la science-fiction.incursion (synonymes) nom féminin (latin incursio, -onis, attaque) Invasion d'un groupe armé très mobile en territoire ennemi ou...
Synonymes :
Entrée, arrivée inattendue et qu'on désapprouve de personnes dans un...
Synonymes :

incursion
n. f.
d1./d Courte irruption armée dans une région, un pays. Les incursions de bandes de pillards.
d2./d Fig. Travail, études effectués en dehors de son domaine habituel. Les incursions de ce physicien dans le domaine de la poésie.

⇒INCURSION, subst. fém.
A. — 1. Irruption de gens de guerre en un territoire étranger, et p. ext. de maraudeurs dans une propriété privée. Synon. coup de main, raid, razzia. Les incursions des braconniers. C'étaient de vraies colonies militaires : elles avaient été imaginées (...) pour servir de barrière contre les incursions et les brigandages des Turcs (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 811). Le retentissement profond des invasions mongoles et des premières incursions des navigateurs occidentaux (FAURE, Hist. art, 1912, p. 203).
2. P. anal.
a) Vieilli. Voyage entrepris par curiosité. Synon. excursion. Je voudrais donc que ceux-ci [les garçons] (...) fissent seuls des incursions dans les campagnes pour en rapporter des fleurs et des rameaux (BERN. DE ST-P., Harm. nature, 1814, p. 111).
b) Arrivée soudaine, et court passage en un lieu. Sauf une courte incursion dans le Bronx, ce que nous avons vu, ce n'est que Manhattan, cœur de New-York (MORAND, New-York, 1930, p. 260).
B. — Au fig. Fait de pénétrer momentanément et parfois indiscrètement dans un domaine inconnu, inhabituel. Vous allez croire que je me suis permis des incursions hasardeuses, et malveillantes, dans votre vie privée (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1939, p. 175).
En partic. Étude, recherche inhabituelle dans un domaine scientifique. Les premières incursions tentées par des paléographes dans un tel matériel ont été guidées et dominées par des critères d'une paléographie « latine » (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 558).
REM. Incursionner, verbe intrans., hapax. Il avait d'abord incursionné sur votre territoire ou parmi ces tribus qui constituent une sorte de frontière ethnique indécise (JAURÈS, Paix menacée, 1914, p. 137).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1355 (BERSUIRE, T. Liv., B.N. 20312 ter, f° 52a ds GDF. Compl.). Empr. au lat. incursio, -onis « attaque », formé sur le supin incursum de incurrere « se jeter contre », v. encourir. Fréq. abs. littér. : 94.

incursion [ɛ̃kyʀsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1352; lat. incursio « choc contre, attaque, invasion », du supin de incurrere « se jeter sur, faire irruption dans », de in- (→ 2. In-), et currere. → Courir.
Littéraire ou style soutenu.
1 Entrée, court séjour d'un envahisseur en pays ennemi. Attaque, coup (de main), excursion (vx), ingression (vx), invasion. || Les incursions de pillards, de bandes nomades. Raid, razzia. || Incursion de troupes débarquées. Descente. || Une incursion de commandos.
1 Les Turcs, sous Bajazet II (…) font des incursions en Hongrie, et sur les terres de la maison d'Autriche (…)
Voltaire, Annales de l'Empire, 1494, Maximilien.
2 On sait l'occasion de la première migration des barbares dans l'Empire. Jusqu'en 375, il n'y avait eu que des incursions, des invasions partielles.
Michelet, Hist. de France, II, I.
3 Nous disons (…) indifféremment incursions sur un territoire, qu'il s'agisse de celles que nous subissons sur notre sol ou de celles que nous faisons sur celui d'autrui. Le XVIIIe siècle distinguait incursions et « excursions ».
F. Brunot, Hist. de la langue franç., t. VI, p. 122.
(1835). Entrée brusque. || Les incursions d'une bande d'enfants dans un jardin, dans un appartement. Irruption (→ Fourrager, cit. 6). — ☑ Loc. Faire incursion dans un lieu, chez qqn, quelque part.REM. Dans ce sens, Jaurès (in T. L. F.) emploie le verbe incursionner « faire incursion ».
2 (1765). Fig. Fait de pénétrer momentanément dans un domaine qui n'est pas le sien, qui n'est pas habituel. || Poète, philosophe qui fait une incursion dans le domaine des sciences. Exploration, voyage (fig.).
4 Par cette brève incursion dans ce domaine insoupçonné (la lecture des lettres intimes de son père), Antoine venait d'en apprendre plus long sur la jeunesse de ses parents que par toutes les allusions faites, en vingt ans, par son père.
Martin du Gard, les Thibault, t. IV, p. 233.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • incursión — sustantivo femenino 1. Penetración de un ejército en territorio enemigo: La tropa realizó una incursión nocturna. 2. (no contable) Uso/registro: elevado. Intento o aproximación a una actividad nueva: incursión en la poesía, incursión en la… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Incursion — In*cur sion, n. [L. incursio: cf. F. incursion. See {Incur}.] [1913 Webster] 1. A running into; hence, an entering into a territory with hostile intention; a temporary invasion; a predatory or harassing inroad; a raid. [1913 Webster] The Scythian …   The Collaborative International Dictionary of English

  • incursion — Incursion. s. f. v. Course de gens de guerre en pays ennemi. Grande incursion. incursions continuelles. les incursions des Barbares dans un tel pays. faire incursion, des incursions …   Dictionnaire de l'Académie française

  • incursion — (n.) hostile attack, early 15c., from M.Fr. incursion (14c.) or directly from L. incursionem (nom. incursio) a running against, noun of action from pp. stem of incurrere (see INCUR (Cf. incur)) …   Etymology dictionary

  • Incursion — (v. lat.), feindlicher Einfall, Streiterei …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Incursion — Incursion, lat. deutsch, Streifzug …   Herders Conversations-Lexikon

  • incursion — I noun advancement, aggression, assault, attack, breach, encroachment, entrance, foray, forced entry, hostile entrance, incursio, infiltration, influx, infringement, ingress, ingression, inroad, introgression, intrusion, invasion, irruption,… …   Law dictionary

  • incursion — *invasion, raid, inroad …   New Dictionary of Synonyms

  • incursion — [n] invasion aggression, attack, foray, infiltration, inroad, intrusion, irruption, penetration, raid; concepts 86,320 Ant. retreat …   New thesaurus

  • incursión — (Del lat. incursĭo, ōnis). 1. f. Acción de incurrir. 2. Intromisión en una actividad ajena. 3. Mil. Correría de guerra …   Diccionario de la lengua española


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.